Le procédé COLDEP permet de résoudre les principales limitations techniques rencontrées par les systèmes de purification de coquillage dans les installations conchylicoles :

  • Présence de bactéries et virus dans l’eau.
  • Abondance de petites particules < 30 µm qui ne sont pas captées par les filtres classiques et réduisent l’efficacité des traitements UV.
  • Baisse de la concentration en oxygène dissous dans l’eau.
  • Accumulation du CO2 dissous dans l’eau.
  • Coût énergétique des solutions mises en place pour résoudre ces problèmes.
extraction particulaire – Compatibilité – biosécurisation

Purification d’eau conchylicole

Les microbulles créées dans le système piègent les impuretés lors de leur ascension et créent une écume au sommet de la colonne. Cette écume qui est aspirée par le vide emporte avec elle les particules qui sont piégées à l’intérieur. Ces particules extraites font entre 0,3 et 30 µm et ne sont pas piégées dans les systèmes classiques.

Taille minimale des particules extraites

%

Transmittance indiquant une clarification de l'eau

%

Réduction de la charge bactérienne

Quantité maximale de coquillages traités par une VAL1400 sur 200 m³ d’eau

Consommation énergétique maximale par m³ d'eau traitée

moins de charge virale

L’extraction particulaire par le système COLDEP permet aussi de piéger les bactéries et les virus, assurant ainsi la biosécurisation de l’installation.

La clarification de l’eau permet aussi de garantir une efficacité optimale des UV, couplée avec la fonction d’extraction qui élimine les particules dégradées que les traitements UV et ozone neutralisent mais laissent dans le milieu.

Il y a possibilité d’extraire en continu ou seulement quelques heures par jour.

Gestion des gaz dissous

Régulation de la concentration en O2 et CO2

Les bulles associées au vide créé en haut de la colonne permettent d’atteindre une efficacité d’aération et de dégazage inégalée.

%

Niveau minimum de saturation en oxygène

%

Diminution de la quantité de CO₂ en un seul passage

L’avis des professionnels

Témoignages

Notre nouveau bâtiment comprend 230 m3 de bassins de purification des coquillages, pour un volume total à traiter de 430 m3 récupérés directement depuis l’étang de Thau. Les plans initiaux prévoyaient les technologies conventionnelles de pompes, filtres à sable et traitements UV. Échanger cet ensemble pour le seul dispositif COLDEP nous a permis une consommation électrique huit fois moindre, et une performance supérieure de qualité d’eau tant en filtration et purification qu’en oxygénation.
Guy Sanchez

Directeur général, GUY SANCHEZ HUÎTRES