Le procédé COLDEP permet de résoudre les principales limitations techniques rencontrées par les systèmes de recirculation de l’eau dans les aquariums :

  • Baisse du niveau d’oxygénation de l’eau.
  • Accumulation du COdissous dans l’eau.
  • Risque de sursaturation azote.
  • Abondance de petites particules < 30 µm qui ne sont pas captées par les filtres classiques, qui colmatent les filtres à tambour et réduisent l’efficacité des traitements UV.
  • Présence de bactéries et virus dans l’eau.
  • Présence de microalgues.
  • Coût énergétique des solutions mises en place pour résoudre ces problèmes.
extraction particulaire – clarification de l’eau – biosécurisation

Clarification et traitement d’eau d’aquarium

Les microbulles créées dans le système piègent les impuretés lors de leur ascension et créent une écume au sommet de la colonne. Cette écume qui est aspirée par le vide emporte avec elle les particules qui sont piégées à l’intérieur. Ces particules extraites font entre 0,3 et 30 µm et ne sont pas piégées dans les systèmes classiques.

Taille minimale des particules extraites

Turbidité minimale atteignable

%

Transmittance optique de l'eau rejetée

%

Réduction de la charge bactérienne

moins de charge virale

Consommation énergétique par m³ d'eau traitée

L’extraction particulaire par le système COLDEP permet aussi de piéger les bactéries, les virus et parasites dans l’eau, assurant ainsi la biosécurisation de l’installation. La clarification de l’eau permet aussi de garantir une efficacité optimale des UV et l’absence de microalgues.

Il y a possibilité d’extraire en continu ou seulement quelques heures par jour.

gestion des gaz dissous

Régulation de la concentration en O2 et N2

Les bulles associées au vide créé en haut de la colonne permettent d’atteindre une efficacité d’aération et de dégazage inégalée. De plus, le procédé COLDEP permet d’empêcher tout risque de sursaturation azote.

%

Niveau minimum de saturation en oxygène

Consommation énergétique par m³ d'eau traitée

L’avis des professionnels

Témoignages

Le dispositif COLDEP a été installé dans un bassin tropical de 200 m3, dans lequel nous avions des problèmes de turbidité de l’eau, malgré la filtration conventionnelle, et un début de croissance d’algues filamenteuses lié à une augmentation du taux de nitrates. Un mois environ après la mise en service, les effets étaient très largement visibles pour ces deux problèmes. Nous avons retrouvé une excellente transparence de l’eau et les algues ont totalement disparu.

Dominique Barthelemy

Conservateur en charge du milieu vivant, Président de l’Union des Conservateurs d’Aquariums (UCA), OCÉANOPOLIS BREST